Prendre un animal ne doit pas être un acte compulsif

 

 

Les animaux qui vivent dans les associations ont tous un passé et ils ne demandent qu'à trouver la famille de leur rêve celle qui saura les aimer avec leur handicap ou non. Prendre un animal ne doit pas être un acte compulsif mais doit être un acte réfléchi car ils cherchent une famille. Ils ne demandent pas à aller chez vous pour être abandonné en boucle parce qu'ils ne vous conviennent plus et pour subir de nouveau leur passé douloureux où ils n'étaient pas aimés en subissant la maltraitance. Un animal est un être vivant qui doit être un membre à part entière de votre famille. Un animal n'est pas un objet qu'on jette parce que ça ne vous convient plus. Pas sérieux abstenez-vous. Merci pour eux.

 

Abandon 2

Un animal de compagnie n'est ni un jouet ni un objet.
L'adopter ou l'acquérir c'est s'engager dans un parcours de tendresse et une relation épanouissante qui a ses règles, sa durée et ses implications pratiques.
C'est une grande responsabilité qui implique donc des devoirs et des contraintes et c'est pourquoi cette acquisition doit être mûrement réfléchie.
Pas sérieux abstenez-vous merci pour eux


 


 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×